Actualités

/Actualités/

En mai au CDJ : 2 plaintes non fondées (La Dernière Heure, Le Soir)

30 mai 2017 Lors de sa réunion plénière de mai, le Conseil de déontologie journalistique a adopté 2 avis sur plaintes qui ont été estimées non fondées (Le Soir, la Dernière Heure). 1 autre décision a également été prise dans le cadre d’une procédure d’avis conjointe avec le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA). Elle sera rendue publique après examen du dossier par le régulateur. La première plainte, déclarée non fondée (16-55 Eglise de scientologie c. Ph. Bx / Le Soir), portait sur un article consacré à l’accompagnement psychologique des victimes et témoins d’embrigadements sectaires, dont un court passage mentionnait les scientologues au nombre des organisations sectaires. L’Eglise de scientologie estimait que l’article et le titre étaient stigmatisants et contraires à la vérité. Elle considérait également que l’accusation grave aurait exigé un droit de réplique. Dans son avis, le CDJ a constaté que les propos critiqués avaient été tenus par un [...]

Appel à candidatures pour le Conseil de déontologie journalistique

18 mai 2017 Dans le cadre du renouvellement du Conseil de déontologie journalistique (CDJ) prévu pour le 1er janvier 2018, l’Association pour l’autorégulation de la déontologie journalistique (AADJ), structure juridique qui encadre le fonctionnement du CDJ, lance un appel à candidatures afin de pourvoir à la désignation des membres siégeant au sein de la catégorie « société civile » de l’instance. Les membres du CDJ sont au nombre de 20 effectifs et 20 suppléants. Six d’entre eux appartiennent à la catégorie dite de la « société civile ». Elle s’ajoute à celles regroupant les journalistes, les éditeurs et les rédacteurs en chef. Selon les statuts, les membres de cette catégorie ne font pas partie des professions représentées dans les autres catégories (journaliste agréé, éditeur ou rédacteur en chef). Ils justifient d’une compétence utile à la déontologie journalistique et sont désignés en assurant la plus grande diversité possible des profils socioprofessionnels. [...]

En avril au CDJ : 3 plaintes fondées (RTBF, Le Soir, La Libre)

11 mai 2017 Lors de sa réunion plénière d’avril, le Conseil de déontologie journalistique (CDJ) a adopté 3 avis sur plaintes qui ont été jugées fondées (RTBF, Le Soir, La Libre). 2 autres décisions ont également été prises dans le cadre d’une procédure d’avis conjointe avec le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA). Elles seront rendues publiques après examen des dossiers par le régulateur. La première plainte, déclarée fondée (16-50 A. Magar c. RTBF), visait la diffusion d’une photo de profil Facebook dans une séquence du JT de la RTBF consacrée à la hausse des commentaires islamophobes sur les réseaux sociaux. La plaignante regrettait que la photo, qui jouxtait un post qui illustrait le sujet, n’ait pas été floutée et qu’elle et son compagnon aient ainsi été rendus identifiables. Après examen de la plainte, le CDJ a considéré que les articles 24 (droit à l’image) et 25 (respect de la vie [...]

CDJ : les médias d’information en ligne au centre des plaintes 2016

19 avril 2017 1.302 plaignants, 129 plaintes, 76 dossiers ouverts, 39 avis et 1 recommandation. 2016 s’est avéré être une année exceptionnelle pour le Conseil de déontologie journalistique, l’instance d’autorégulation des journalistes et médias d’information belges francophones et germanophones. A l’origine de cette augmentation, une plus grande notoriété de l’instance, des plaintes de type pétitionnaire sur des sujets de société et une attention accrue du public pour le respect de la déontologie dans les médias d’information en ligne. Le CDJ a connu en 2016 une année record. 1.302 plaignants se sont adressés à l’instance d’autorégulation des médias d’information, dont 1.008 dans un seul dossier, très médiatisé, qui concernait un titre de Une qui évoquait l’arrivée de migrants sur la côte belge. En tout, 129 plaintes ont été enregistrées sur l’année. Un peu plus d’un tiers de ces plaintes a été jugé irrecevable. 76 dossiers ont été ouverts, soit près de [...]

En mars au CDJ : 2 plaintes fondées (RTBF, SudPresse), 1 non fondée (L’Avenir)

30 mars 2017 Le Conseil de déontologie journalistique a adopté trois avis sur plaintes en mars. Deux ont été déclarées fondées (RTBF, SudPresse), une non fondée (L’Avenir). La première plainte, déclarée partiellement fondée – uniquement à l’égard du média – (16-44 R. Roth c. J.-P. Jacqmin / RTBF), portait sur une information internationale de la rtbf.be qui annonçait des coupures d’eau dans les territoires palestiniens. Entre autres griefs, le plaignant retenait que l‘information était fausse, qu’en la publiant telle quelle, la RTBF avait provoqué des réactions antisémites, qu’en dépit de deux autres articles publiés par la suite sur le même sujet, la RTBF n’avait pas reconnu son erreur. Après analyse, le CDJ a constaté que l’information initiale qui omettait de citer la source d’origine avait fait l’objet de deux rectifications. Celles-ci ne rencontraient pas les exigences de l’article 6 du Code de déontologie, en ce qu’elles n’étaient pas explicites. Il [...]

En février au CDJ : 2 plaintes fondées (L’Avenir, La Meuse), 3 non fondées (La Meuse)

2 mars 2017 Le Conseil de déontologie journalistique a adopté cinq avis sur plaintes en février. Deux ont été déclarées fondées (L’Avenir, La Meuse), trois non fondées (La Meuse). La première plainte, déclarée partiellement fondée (16-43 S. Dedycker c. L’Avenir Namur), concernait un article de L’Avenir Namur qui mentionnait les noms, prénoms et clubs de deux jeunes footballeurs sanctionnés par leur comité de discipline pour des coups échangés à l’issue d’un match qui les avait opposés. Le CDJ a estimé que s’il était d’intérêt général d’évoquer de telles sanctions, révéler l’identité des mineurs d’âge qui étaient concernés n’apportait dans ce cas aucune plus-value à l’information. Ces mineurs n’étaient pas des personnalités publiques, même sur le plan local, leurs performances sportives n’ayant pas fait jusque-là l’objet d’une attention médiatique particulière. Les faits reprochés ne se distinguaient pas non plus par leur importance et leurs conséquences. Considérant, dans le cas d’espèce, que [...]

En janvier au CDJ : 1 plainte fondée (La Dernière Heure), 2 non fondées (La Meuse, RTL-TVi)

20 janvier 2017 Le Conseil de déontologie journalistique a adopté trois avis sur plaintes en janvier. L’une a été déclarée fondée (La Dernière Heure), deux non fondées (La Meuse, RTL-TVi). La première plainte, déclarée partiellement fondée (sans responsabilité individuelle du journaliste) (16-32 J.-P. Wilvers c. J. Th. / dh.be), concernait le titre d’un article relatif aux repas des cantines scolaires de la commune de Molenbeek. Selon le plaignant, le titre ne reflétait pas intégralement la teneur de l’article incitant ainsi à la haine, ce dont témoignaient les commentaires racistes qui avaient accompagné la mise en ligne de l’article. Dans son avis, le CDJ a estimé que l’espace de discussion de la page Facebook du média sur lequel l’article avait été partagé n’avait pas fait l’objet d’une modération suffisante : l’éditeur n’avait pas mis à profit le système de gestion dont il disposait à l’époque pour modérer dans un délai raisonnable [...]